Home

Réalisateur : Rodrigo Pla
Scénariste : Laura Santullo
Avec : Roxana Blanco, Carlos Vallarino, Julieta Gentile

Synopsis : Dans son petit appartement, Maria s’occupe seule de ses trois jeunes enfants et de son père Augustin qui perd peu à peu la mémoire. Elle est dépassée, d’autant plus qu’elle travaille chez elle pour une entreprise textile contre une rétribution médiocre. Le jour où l’on refuse à Augustin son entrée en maison de retraite, Maria sombre…

Rodrigo Plá nous avait bouleversés avec La zona. Sous des airs d’histoire banale, son troisième film s’attaque à un vrai sujet de société. Dans son logement exigu, Maria s’occupe seule de ses trois jeunes enfants et de son père qui perd peu à peu la mémoire. Pour subvenir aux besoins de ce petit monde, contre un salaire de misère, elle effectue chez elle des travaux de couture pour une entreprise textile. Le jour où la maison de retraite rejette la demande d’admission de son père, elle sombre.
Rodrigo Plá réussit à transcender le scénario et à traiter avec pudeur la tragédie de la précarité. Avec sobriété, il traduit physiquement le questionnement moral posé par un quotidien dramatique, grâce à une caméra proche des personnages, qui se refuse à juger, mais qui sonde au plus profond des regards avec une infinie délicatesse. A travers ce sujet extrêmement difficile, sensible et universel, c’est la cellule familiale que La Démora interroge finalement de manière subtile.