Home
Du lundi 4 février au mardi 2 avril au Casino Barrière Biarritz

Née à Rouen en 1971, Marie Gaillot a grandi dans un milieu artistique ; son père, galériste, lui a appris, très tôt, à rester soi-même, indépendamment des modes, et à exercer pleinement son libre arbitre et ses choix dans ses créations.
La liberté d’expression est devenue pour elle un fait incontestable et inaliénable.

Arrivée dans le sud de la France, elle s’inscrit à la Faculté de Lettres de Toulouse et décroche une licence. Parralèlement, elle suit les cours de l’Académie des Beaux-Arts de Toulouse ; elle y travaille, sans relâche, les nus à l’ancienne d’après des modèles vivants.
Là voilà maintenant devant un dilemme : enseigner ou peindre.
Femme de tête et de conviction, elle choisit les deux solutions : elle sera enseignante et artiste peintre, les deux activités se nourrissant et s’enrichissant mutellement.

Aujourd’hui installée dans le Gers depuis 1996, elle donne libre cours à sa passion de la peinture et apparaît de plus en plus dans des expositions où le public peut appréhender sans réserve sa « patte ».
Car, au premier coup d’oeil, on reconnaît un « Marie Gaillot ».
Sa peinture marie la violence d’un trait noir épuré qui borde ses personnages et la douceur expressive de ses regards féminins ; une certaine tendresse vous enveloppe du regard et vous happe dans sa toile. Les tons sont chauds, primaires et maîtrisés.
Marie Gaillot est, sans conteste, un peintre important dans le paysage artistique de ce début de siècle.
Son évolution lente ne brusque pas ses fondamentaux mais leur permet d’éclore avec bonheur et puissance sur la toile qui leur sert de lit.

Entrée libre

Casino de Biarritz