Home

danceweapon_ok_1372241974Du vendredi 6 au dimanche 15 septembre à la Médiathèque de Biarritz

« Dance is a weapon »

Proposée par Le Centre National de la danse en collaboration avec le Malandain Ballet Biarritz.
Années 30, années de crises. A New York, des femmes s’engagent dans la lutte sociale avec une arme : la danse et forment le New Dance Group. Révolution d’Octobre 1917, krach boursier d’octobre 1929, Grande Dépression, chômage de masse, ­nazisme, bruit de bottes dans une vieille Europe encore meurtrie par la Grande Guerre, dans un invraisemblable chaos, l’espoir le dispute à la peur, la barbarie à l’utopie. A la brutalité du monde ­répond l’art porté à mains nues comme une arme. « Dance is a weapon », affirment ces femmes du NDG, une arme contre les puissants, une arme pour les dominés, une ­arme pour l’émancipation des masses et la fin de la ségrégation. Alors on va dans les usines, dans les bureaux, dans les rues, on enseigne l’art du mouvement ­libre, de l’improvisation aux vrais danseurs comme aux amateurs, ­enfants, ouvriers ou secrétaires. Loin d’être de simples actrices de l’agitprop, elles sont en relation directe avec l’intelligentsia de gauche de New York et sont attirées par les principes artistiques de l’esthétique moderne.  En 1936, le New Dance Group rompt son affiliation directe avec le parti communiste, Le groupe continue pourtant de défendre les idéaux de gauche. Cette exposition fait ainsi revivre le passé du collectif et met en avant les liens entre l’histoire de la danse américaine et la politique nationale.

cum-danseinteractive1ok_1372247273«Animo#1» : Triptyque CUM, une proposition danse interactive proposée par Gwendaline Bachini

CUM est le premier volet du cycle de création dénommé ANIMO alliant danse, art numérique et recherche en informatique. En se déplaçant parmi trois écrans tactiles, le visiteur rencontre des danseurs virtuels à taille humaine. En les effleurant, il leur donne vie, orientant leurs mouvements et impulsant une création sonore. Ni mâle ni femelle, ces danseurs virtuels puisent leur gestuelle dans l’origine animale de l’homme. Le visiteur redonne sens alors à ces mouvements et  instaure un dialogue gestuel qui recompose une chorégraphie, un rythme et une musique.

Entre libre
Lieu: Médiathèque
Adresse: Rue Ambroise Paré – 64200 Biarritz

Publicités

Pour poster un commentaire vous devez être un utilisateur identifié. (Se connecter à Wordpress)

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s